Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Who Is Terence ?

  • : Toby Dammit's Trip
  • Toby Dammit's Trip
  • : Regarde-moi. Ne reconnais-tu pas le lieu inviolable de ton intime souffrance, la souffrance mirage, l'abîme avant le shoot et le suprême plaisir. Absorbe avec délice la douleur - au miroir que je te tends tu te reconnaîtras enfin - et t'envahira l'ultime extase que tu fuyais depuis l'enfance. Abandonne-toi.
  • Contact

Profil

  • Terence Carroll
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.

Twitter

Recherche

Bienvenue

 

Moi-moi-rien-que-moi-Terence-Carroll-021-juil-2013-copie-1.jpg

 

Me joindre >>  CONTACT   

  ... sur Facebook :  
=>   Terence_Carroll  

  ... sur Twitter :  

=>    

 

I miss you, but I hav'n't 
          met you yet
               

 

 
 

      @Yes, it's me !@ 
     




Vote for my site : CLIC

 

 


[mmmmmm] 

 

CURRENT MOON



View blog top tags



A genius : la pianiste
HIROMI  UEHARA  :

 

 
"Mon amour, murmura-t-elle, 
nous allons nous appartenir 
dans un pays étrange que tu ne connais point.
Ce pays est celui des fous.
Je viens te dépouiller de tes sens vulgaires 
pour t'en donner d'autres plus subtils, 
plus raffinés.
Tu vas voir avec mes yeux, 
goûter avec mes lèvres.
Dans ce pays, on rêve, 
et cela suffit pour exister."
 
 
(Rachilde, 1885)





Träume (by Françoise Hardy)
"Tropfen auf heisse Steine"

 





Locations of visitors to this page

    Localisation  
 de mes passagers clandestins


(ci-dessous : online)

web stats



 

Nous ferons de grandes choses
Je t'aime

                                   Terence   

 

Twitter

11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 19:37

 

Je viens de lire ton mail.

Terence ne te mailera plus. Tu montres du doigt un écriteau épinglé sur ta poitrine : "Défense d'aimer". J'avais mal vu.

Je croyais, dans le noir, avoir trouvé une compagne de jeux.

Une compagne de vie.

De sexe, aussi.

Une compagne de guerre.

Une complice pour l'éternité.

Je m'en fous, d'être "écrivain", même si j'en donne l'image débile. Si j'écris comme un maniaque, c'est pour ne pas perdre les pédales. Si j'arrête de sortir la vie par les mots, par les doigts, par le sexe, je suis mort.

La bouche s'ouvre comme une tombe. Mouillée, pleine de sang. Et j'aime le sang. Mais le sang de l'amour, celui qui palpite de vie, et qui donne la vie.

Je ne suis ni poète, ni écrivain, ni peintre. Je cherche la beauté et la force éternelles.

Je ne veux pas mourir. Ni être enterré vivant.

Je veux qu'on m'aime, qu'on me regarde, mais aussi qu'on me touche, qu'on me caresse, qu'on me prenne la queue par amour et par la main.

Je veux aussi que celle qui représente pour moi la beauté, la sincérité, l'immensité des possibles dans la communication, dans la communion, par les sens et par le verbe, je veux QUE CETTE FILLE M'OFFRE SA VIE et ne meure jamais, comme moi.

Je la protégerai de ce monde infâme bourré de ventres gras, de banquiers et d'épargnants.

Je crache sur la loi de l'intérêt et du dommage.

Jamais je ne serai domestiqué. Ni par les hommes ni par la nature.

Et je ne fais pas de littérature "bien-écrite" ! On m'assassine, à croire tjrs que je cherche à "faire joli". Non, au contraire, je hais ce qui est "bien fait", "bien écrit". Je cherche ce qui est beau, ce qui est tout autre chose.

Je cherche l'âme, pas le décor.

Et je ne cherche pas non plus à séduire, même si ce rôle m'amuse. Je ne veux pas séduire, c'est tout le contraire, je veux être aimé.

Pour ce que je suis. Même si je suis un criminel. Même si j'aime détruire.

Non, ce n'est pas que j'aime détruire, mais je veux que celle qui m'aime, m'aime quoi que je fasse.

Je veux être aimé sans qu'on me demande quoi que ce soit. Je donne la vie si j'ai envie, des caresses si j'ai envie, et tuer, pourquoi pas ?

Je veux effacer les griffures noires du passé qui me balafrent le visage, qui me creusent et me cernent comme le cadre d'un tableau, et qui, dès que je les fixe dans le miroir, s'épaississent pour me bouffer l'espace et m'empêcher de renaître grâce à l'amour - mon nouvel amour - mon dernier amour.

J'ai peur, c'est vrai, et c'est pas un hasard si je parle tjrs de guerriers. Ils sont beaux, je les admire. Et je vis en guerrier.

Mais sur la toile je ne suis qu'un petit garçon minuscule, et n'ai même pas d'existence - puisque mon sexe tu ne peux le voir se gonfler (et Skype alors ?), tu ne peux tendre la main pour le prendre, plein et lourd, le jauger et le soupeser dans ta paume.

Je veux être aimé avec tous mes crimes, sans jugement.

Terence sait que tu es un ange ou une fée, mais l'ange et la fée n'ont pas de sexe.

Or Terence n'est pas un être abstrait, et il veut être aimé physiquement.

Jai besoin d'une compagne de jeux. Une compagne de vie. Dans le combat de la vraie vie, une complice vive !... Et de sexe - tout autant.

De chair et de sang.

 

Terence

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lili 15/12/2006 16:46

Je n'étais pas venue depuis quelque temps ... Et je ne reconnais pas celui qui m'inspirer au moins un peu de haine. C'est dommage.

Passagers du RSV BlogCatalog

 

        repérés 

View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile

Powered by BlogCatalog

 

Mes dieux

Edie-5.jpgjuliette-lewis07-th.jpgGary-Oldman-2.jpgLinda-L--.jpgVal--rie-Val--re-copie-2.jpgImage Hosted by ImageShack.us Free Image Hosting at www.ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us     Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.us


    and  Becky    
   

http://girlinshortshorts.blogspot.com 
a postmodern neo-feminist
libertarian cyberpunk gay girl