Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Who Is Terence ?

  • : Toby Dammit's Trip
  • Toby Dammit's Trip
  • : Regarde-moi. Ne reconnais-tu pas le lieu inviolable de ton intime souffrance, la souffrance mirage, l'abîme avant le shoot et le suprême plaisir. Absorbe avec délice la douleur - au miroir que je te tends tu te reconnaîtras enfin - et t'envahira l'ultime extase que tu fuyais depuis l'enfance. Abandonne-toi.
  • Contact

Profil

  • Terence Carroll
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.

Twitter

Recherche

Bienvenue

 

Moi-moi-rien-que-moi-Terence-Carroll-021-juil-2013-copie-1.jpg

 

Me joindre >>  CONTACT   

  ... sur Facebook :  
=>   Terence_Carroll  

  ... sur Twitter :  

=>    

 

I miss you, but I hav'n't 
          met you yet
               

 

 
 

      @Yes, it's me !@ 
     




Vote for my site : CLIC

 

 


[mmmmmm] 

 

CURRENT MOON



View blog top tags



A genius : la pianiste
HIROMI  UEHARA  :

 

 
"Mon amour, murmura-t-elle, 
nous allons nous appartenir 
dans un pays étrange que tu ne connais point.
Ce pays est celui des fous.
Je viens te dépouiller de tes sens vulgaires 
pour t'en donner d'autres plus subtils, 
plus raffinés.
Tu vas voir avec mes yeux, 
goûter avec mes lèvres.
Dans ce pays, on rêve, 
et cela suffit pour exister."
 
 
(Rachilde, 1885)





Träume (by Françoise Hardy)
"Tropfen auf heisse Steine"

 





Locations of visitors to this page

    Localisation  
 de mes passagers clandestins


(ci-dessous : online)

web stats



 

Nous ferons de grandes choses
Je t'aime

                                   Terence   

 

Twitter

7 décembre 2006 4 07 /12 /décembre /2006 09:18

 

Je t'ai connue, oh mon ange il était si tard
Enfant ! Les yeux débordés de détresse et d'amour
Tu es entrée, ah si seulement t'avais voulu mourir...
Dix-Huit rue de la Tombe-Issoire chez moi tu es entrée
Eh quoi ? petite poupée pourquoi tu as si peur ?
Ta beauté si fragile ravagée d'avoir livré son coeur ?
Je sais cette ronde infinie que tu suis éperdue
Autour de son noyau le rêve qu'on appelle nous

Doucement sauvageonne incivile - donc t'es entrée
Mais un prince à tes côtés, et un servant chevalier
Belles carrures, ma foi ! J'en ris encore car de moi
D'une vieille histoire datant d'au moins deux mois
Ma mini-poupée, quoi ? de moi tu voulais te venger
T'as gémi en chialant : " J't'ai dans la peau Terence !!!"
C'est marrant gamine j'me souv'nais même pas d'toi
T'es sûre qu'on a baisé ? Tu as hurlé : "Salaud !"

Et t'as jeté tes chiards sur moi j'ai pas esquivé
J'sais pas p't'être j'voulais pas frapper l'premier...
[Lecteur là y'a une ligne coz la Loi j'suis forcé d'censurer]
Tjrs la même histoire avec les flics c'est qui qu'a tapé
Gnagna, coups et blessures ayant entraîné la mort
Et blabla alors Rrose Sélavy eh oui C la vie ou la mort
Comme si tu l'savais pas son of a bitch sale flic
Moi chuis pas payé pour cogner pas comme toi

Le prince en ces lieux j' le connaissais et l'avais espéré
Encore une vieille histoire une bête dette de jeu
Une nuit de ripailles, filles nues, esclaves, le tralala
Ton noble prince y s'la jouait j'l'ai fait un peu boire
Il avait tout perdu et pas de quoi payer j'l'ai rattrapé
Dans l'escalier et j'ai pas fait dans l'détail
Un prince qu'a pas d'honneur ! J'aurais dû m'douter
Pétasse qu'tu l'connaissais c'bâtard de sa race

Je t'ai reconnue oh mon ange mais il était trop tard
Enfant ! Les yeux brillants d'amour et de haine
You can be an heroe ! Just for one day !
Mais pas deux ... Ces nanas faut tout leur expliquer
Basta ! J'ai fait la peau de tes lascars
A cause de toi Corinne j'ai pris un an !
Tous les jours tu m'as écrit et envoyé du fric
Voilà tu lis mon blog, t'as ma réponse définitive

Ton amour, tes larmes, tes regrets ? Rien à battre
Regarde-toi, petite fille ! Toi c'que t'as pris
C'est pas un an, c'est une condamnation à vie
A te souvenir de moi, péter des câbles et regretter
Je te pardonne, et moi qui sers le mal, à TOUS
Je pardonne ! Mais ta douleur tu te démerdes avec
Voilà ma belle, chez moi tu t'souviens du tableau ? 
J'ai voulu te parler. C'est fait. Maintenant va mourir.

 

Terence

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Phoebe 08/12/2006 10:07

Corinne, elle risque de pas répondre...enfin moi je parle mais je dis rien.Love, faith et blablabla...

Terence 12/12/2006 17:55

Si si... Corinne répondra.Les filles répondent toujours.Suffit d'appuyer sur le bon bouton.Les mecs ? Pareil.Nous sommes tous des boîtes à rythmes.

Passagers du RSV BlogCatalog

 

        repérés 

View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile

Powered by BlogCatalog

 

Mes dieux

Edie-5.jpgjuliette-lewis07-th.jpgGary-Oldman-2.jpgLinda-L--.jpgVal--rie-Val--re-copie-2.jpgImage Hosted by ImageShack.us Free Image Hosting at www.ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us     Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.us


    and  Becky    
   

http://girlinshortshorts.blogspot.com 
a postmodern neo-feminist
libertarian cyberpunk gay girl