Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Who Is Terence ?

  • : Toby Dammit's Trip
  • Toby Dammit's Trip
  • : Regarde-moi. Ne reconnais-tu pas le lieu inviolable de ton intime souffrance, la souffrance mirage, l'abîme avant le shoot et le suprême plaisir. Absorbe avec délice la douleur - au miroir que je te tends tu te reconnaîtras enfin - et t'envahira l'ultime extase que tu fuyais depuis l'enfance. Abandonne-toi.
  • Contact

Profil

  • Terence Carroll
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.

Twitter

Recherche

Bienvenue

 

Moi-moi-rien-que-moi-Terence-Carroll-021-juil-2013-copie-1.jpg

 

Me joindre >>  CONTACT   

  ... sur Facebook :  
=>   Terence_Carroll  

  ... sur Twitter :  

=>    

 

I miss you, but I hav'n't 
          met you yet
               

 

 
 

      @Yes, it's me !@ 
     




Vote for my site : CLIC

 

 


[mmmmmm] 

 

CURRENT MOON



View blog top tags



A genius : la pianiste
HIROMI  UEHARA  :

 

 
"Mon amour, murmura-t-elle, 
nous allons nous appartenir 
dans un pays étrange que tu ne connais point.
Ce pays est celui des fous.
Je viens te dépouiller de tes sens vulgaires 
pour t'en donner d'autres plus subtils, 
plus raffinés.
Tu vas voir avec mes yeux, 
goûter avec mes lèvres.
Dans ce pays, on rêve, 
et cela suffit pour exister."
 
 
(Rachilde, 1885)





Träume (by Françoise Hardy)
"Tropfen auf heisse Steine"

 





Locations of visitors to this page

    Localisation  
 de mes passagers clandestins


(ci-dessous : online)

web stats



 

Nous ferons de grandes choses
Je t'aime

                                   Terence   

 

Twitter

6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 18:24



Je lance là l'option de la voie surhumaine, et ça n'est pas sans réticence que je dévoile qqs secrets d'immortalité. Pour ce premier cours je fais juste qqs entrechats, car je crains que ce soit bien "sérieux", et que ça n'intéresse personne.


Donc, si no comments, je ne poursuivrai pas.


La base de la santé, de l'énergie, de l'autorégénération des cellules et des organes, de la puissance, et ce qui fait notre lien intime avec Dieu - non un dieu distinct de nous, mais notre "Moi Divin" -, c'est le yoga.


Là, balayez immédiatement tout ce qu'on vous en a dit. Si j'écris ces articles pompeusement intitulés "Cours de Yoga", c'est que mon expérience n'est pas dans les livres - et là encore il s'agit pour moi, dans la marge de mon "journal intime", de parler d'une des pierres angulaires de ma cathédrale intérieure.


Ne fuyez pas ! Je cesse en cet article les envolées pseudo-littéraires.


Voilà je le lance, cher et vénéré lecteur, ce satané flash intro sur mon yoga - puisé aux sources de Bénarès, puis aux crêtes de l'Himalaya, où on ira bientôt - si on poursuit le truc - vers le Kundalinî-Yoga tibétain, le "yoga tantrique".


"Yoga" signifie "Voie de la connaissance". Le yoga c'est la voie mystique - d'Orient ou d'Occident qu'importe -, le mot signifie "Voie de l'intégrale vérité", c'est-à-dire le "Chemin vers Dieu".


Vous savez, si vous me lisez régulièrement, ce que j'entends par ce mot : "Dieu". Rien à voir avec les monothéismes, par exemple, évidemment !


Le yoga n'est donc pas une gymnastique ou une simple relaxation, ou je ne sais quelle bêtise je lis parfois en feuilletant par mégarde d'imbéciles bouquins.


Cependant le Hatha-Yoga, cette technique de maîtrise du souffle dans des postures appropriées, si populaire en Occident, reste passage obligé de l'apprenti yogi sur le chemin de la Délivrance, laquelle est assimilée au 7e Chakra - le plus élevé des paliers d'énergie -, celui qui se trouve juste au-dessus du sommet du crâne, le Sahasrâra-Chakra, lieu de la conscience cosmique.


Qui atteint ce Chakra - après même l'extrémité du Sushumnâ (qui commence sous les organes génitaux - siège de la Kundalinî en non-éveil - et s'élève le long de la colonne vertébrale - d'où la position du lotus tjrs citée, trop citée...) -, qui atteint ce Chakra, disais-je, parvient à la Toute-Puissance.


Et se délivre du cycle des renaissances. Ces fameux karmas dont on nous rebat les oreilles à toutes les sauces.


Mais cet Eveil par la montée des Chakras, c'est encore la voie de la Kundalini.


Nous sommes là loin de notre intro.


D'abord, je situe le truc dans l'histoire.


Le premier texte sur le yoga fut écrit au IIe siècle avant JC par Patanjali, qu'on cite depuis comme le "philosophe" du yoga. Tous les yogas (et il y en a qqs milliers) puisent leur essence dans les Yoga-sutras de Patanjali - bouquin par ailleurs sublime d'inspiration poétique (ceci pour ceux qui voudraient en goûter le style plutôt que la sagesse).


Mais le yoga était déjà enseigné oralement depuis des temps immémoriaux.


Le yoga de Patanjali est l'un des six Darshana - les six écoles originelles de la philosophie hindoue, qui toutes ont pour but la délivrance du cycle des renaissances afin de s'unir à Dieu.


Tous ces systèmes philosophiques se retrouvent dans la Bhagavad-Gîtâ, l'un des textes les plus beaux de la grande épopée lyrique connue sous le nom de Mahâbhârata (écrite du Ve au IIe siècle avant JC) - le Texte Sacré de l'Inde par excellence - qui par sa profondeur apporta au monde humain plus d'enseignements que tous les livres "sacrés" de l'Occident réunis !


Hou la la, je vais un peu loin, là - mais je le pense, et donc vous l'assène comme une indiscutable vérité... et puis on en causera, chuis open, rassurez-vous, qd on pratique le yoga on a quitté les fanatismes, le yoga est une discipline altruiste, c'est la voie désintéressée, respect de l'autre plus encore que respect de soi...


Ce qui engendre tout naturellement la conclusion et la substance essentielle de cette intro : les huit préceptes de Patanjali. 

Par niveau, dans l'ordre de l'initiation :


1)  Le Yama. C'est l'éthique première, sans laquelle inutile de continuer, le yoga c'est pas pour vous. Le Yama (en sanscrit "contrôle de soi") est la sincérité (Satya), le respect d'autrui, de la vie et de la nature (Ahimsâ), et l'absence de convoitise (Aparigraha).


2)  Le Niyama. Deuxième série d'exercices pour acquérir l'éthique de base. Le Niyama c'est l'autre versant du Yama, c'est le respect de soi, la rigueur en toute conscience, la purification (exorciser ses démons...).


Ces deux trucs à la base de tous les yogas, ce sont donc des disciplines morales, et avant tout : ne jamais faire de mal à qui que ce soit, en pensées, en paroles ou en actions. Je souligne, car à tous les carrefours du yoga on revient à cette ligne, adoubement du pèlerin en route vers le Moi Divin.


3)  L'Âsana. La posture du corps. Attention, la posture n'est pas simplement celle que l'on va adopter pour les exercices de respiration ou de méditation, c'est la posture de chaque instant en toute circonstance et dans chaque action !


Mais pour ensuite avancer sur le  chemin du yoga, il vous faudra bien sûr choisir des moments et des postures immobiles vous permettant de suivre les préceptes suivants.


4)  Le Prânâyâma. Le dynamisme du souffle. Les exercices respiratoires je les détaillerai dans un article spécifique car ils sont très difficiles à assimiler coz les habitudes mortifères de la vie occidentale mécanique jusque dans l'autodestruction par assimilation au moule du système de la Grande Machine à décerveler du professeur Faustroll.


5)  Le Pratyâhâra. Ici on apprend à se débarrasser des pensées-parasites, et de tout ce qui peut absorber l'attention vers le frivole. Délivrer l'esprit de l'esclavage des sens et de sa perception des objets extérieurs.


6)  Le Dhâranâ. La concentration. La capacité à contrôler sa pensée vers un objectif précis au point de faire corps avec l'objectif. Analogue à l'art du tir à l'arc dans le bouddhisme zen.


7)  Le Dhyâna. La méditation. Au plus loin de la concentration, parvenir à quitter son propre soi. Ici on prend souvent pour appui un mantra, un son qui en lui-même contient la quintessence de l'enseignement de la conscience divine. Ou un mandala, support de visualisation cosmique. Mais la méditation peut être bcp plus ésotérique - et dangereuse, on verra ça...


8)  Le Samâdhi. L'état supraconscient. Connaissance transcendantale de Dieu. Etat vibratoire le plus élevé, et qui délivre du cycle des renaissances. Là, il n'y a pas de mots sinon de ceux qui ont pu témoigner de cette expérience définitive.


Bien. Assez pour ce petit survol bien malhabile. Le yoga s'enseigne en direct, au côté d'un maître, et non dans les blogs - ou dans les livres.


Ma seule ambition dans cette intro bien "scolaire" est de bousculer les préjugés, de donner du peps aux lanternes faiblardes des chercheurs de vérité occidentaux - et rien d'autre que donner, aux errants que nous sommes tous - et moi parmi vous simple disciple à vos côtés -, l'espoir et l'envie de pénétrer plus avant dans la noirceur du grand mystère.


Allez ! J'ai été tellement sérieux, ce soir...


Pour ta noble patience... ce petit cadeau : Henri Michaux himself !!! 


 

"L'être qui inspire m'a dit :
Je suis celui qui tremble,
Je suis celui qui glisse, qui rompt, qui rampe...
Ton égout traverse la Royale Demeure,
Six mille lames de mots tu as en ta bouche.
Faible, dis-tu ?
Qui est faible, traversant les quatre mondes ?
Je suis l'oiseau. Tu es l'oiseau.
Je suis la flèche empennée des plumes de l'oiseau.
Je vole. Tu voles.
Je vogue. Tu vogues.
Nous voguons entre les mâchoires du ciel et de la terre.
Et toi, qui en misère as abondance ?
Et toi,
Par ta soif, du moins, tu es soleil,
Epervier de ta faiblesse, domine !"

 



Si j'écris, ça n'est pas simplement, comme je le dis souvent, pour me justifier aux yeux de l'enfant que je fus, mais c'est aussi - et surtout - pour tendre ma main.


Dont acte.

 

 

Terence

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hisa 07/09/2007 12:51

Ah voilà l'article sur le yoga !
A la base, je cherchais l'article sur les poupées Mitrani dont tu m'avais parlé, mais je ne le trouve pas. Soit, je tombe sur cet article et j'ai tout lu ! Perso, je pense réellement que le yoga n'est pas fait pour moi. Pourtant ça m'aiderait beaucoup je pense, mais rien qu'à partir du 2ème principe, qui est une base, j'aurai du mal je crois...

Passagers du RSV BlogCatalog

 

        repérés 

View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile

Powered by BlogCatalog

 

Mes dieux

Edie-5.jpgjuliette-lewis07-th.jpgGary-Oldman-2.jpgLinda-L--.jpgVal--rie-Val--re-copie-2.jpgImage Hosted by ImageShack.us Free Image Hosting at www.ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us     Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.us


    and  Becky    
   

http://girlinshortshorts.blogspot.com 
a postmodern neo-feminist
libertarian cyberpunk gay girl