Who is Terence ?

  • : Toby Dammit's Trip
  • Toby Dammit's Trip
  • : Littérature
  • : Regarde-moi. Ne reconnais-tu pas le lieu inviolable de ton intime souffrance, la souffrance mirage, l'abîme avant le shoot et le suprême plaisir. Absorbe avec délice la douleur - au miroir que je te tends tu te reconnaîtras enfin - et t'envahira l'ultime extase que tu fuyais depuis l'enfance. Abandonne-toi.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Twitter

Profil

  • Terence Carroll
  • Toby Dammit's Trip
  • Homme
  • Célibataire
  • Ophélie Beauté du Diable Hierro y Fuego Don't Bet the Devil Liaisons diaboliques
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.

Images Aléatoires 1

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Syndication

  • Flux RSS des articles

overblog

Mercredi 12 mars 2008 3 12 /03 /Mars /2008 23:22


Puttin' on the Ritz, 3 videos : 1) Christopher Walken, 2) Frankenstein Junior, 3) Fred Astaire. Strange, is n't it ? 

Et les paroles en prime - car elles me trottent dans la tête, intraitable rengaine, cependant ô combien réjouissantes - bien qu'elles m'aient sauvé la vie.

Je vous raconterai ça.

En attendant, place aux réjouissances ! D'abord mon bien-aimé, Chris Walken, dansant les claquettes  (faut dire qu'il est né par Broadway) sur la chanson de ce sacré Fred Astaire.

 

Comment ça, pompé sur le clip Weapon of Choice de Fatboy Slim ? Mouais, mais putain, exactement dans le tempo. Génial.

Bon, moi j'ai rencontré ce morceau par le film Frankenstein Junior - plié de rire. Voici l'extrait... Attention, préparez-vous - pour ceux qui connaissent pas -, c'est hard :

 

Allez, le grand Fred Astaire...

 

Et les paroles :

Have you seen the well-to-do
Up and down Park Avenue ?
On that famous thorough fare
With their noses in the air.

High hats and arrow collars,
White spats and lots of dollars,
Spending every dime
For a wonderful time.

(hé-hé... le refrain...)

If you're blue 
And you don't know
Where to go to
Why don't you go 
Where fashion sits...
Puttin' on the Ritz !

(...qui te met tant en joie qu'il ne te sort plus du crâne)

Different types who wear a day coat
Pants with stripes and cut-a-way coats,
Perfect fits...
Puttin' on the Ritz.

Strollin' up the avenue so happy
All dressed up just like an English chappy
Very snappy.

Come let's mix where Rockefellers walk 
With sticks and um-ber-ellas
In their mitts...
Puttin' on the Ritz.

If you're blue... [etc.]

Different types who wear a day coat
Pants with stripes and cut-a-way coats,
Perfect fits...
Puttin' on the Ritz.

Dressed up like a million dollar trouper
Trying hard to be like Gary Cooper
Super-Duper.

Come let's mix where Rockefellers 
Walk with sticks and um-ber-ellas
In their mitts...
Puttin' on the Ritz.

Puttin' on the Ritz.
Puttin' on the Ritz.

 



Eh oui, j'ai survécu. Convalescence difficile - agacé de repartir de zéro (sachant que l'infini n'est pas le résultat de la somme et du reste) - mais ne dit-on pas que les voyages... C'est promis, je recommence à écrire mon journal.

Et je vais me dévoiler un peu : CLIC

 

 

 Terence

Par Terence - Publié dans : Musique et vidéos sublimes
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Bienvenue

 

Moi-moi-rien-que-moi-Terence-Carroll-021-juil-2013-copie-1.jpg

 

Me joindre >>  CONTACT   

  ... sur Facebook :  
=>   Terence_Carroll  

  ... sur Twitter :  

=>    

 

I miss you, but I hav'n't 
          met you yet
               

 

 
 

      @Yes, it's me !@ 
     




Vote for my site : CLIC

 

 


[mmmmmm] 

 

CURRENT MOON



View blog top tags



A genius : la pianiste
HIROMI  UEHARA  :

 

 
"Mon amour, murmura-t-elle, 
nous allons nous appartenir 
dans un pays étrange que tu ne connais point.
Ce pays est celui des fous.
Je viens te dépouiller de tes sens vulgaires 
pour t'en donner d'autres plus subtils, 
plus raffinés.
Tu vas voir avec mes yeux, 
goûter avec mes lèvres.
Dans ce pays, on rêve, 
et cela suffit pour exister."
 
 
(Rachilde, 1885)





Träume (by Françoise Hardy)
"Tropfen auf heisse Steine"

 





Locations of visitors to this page

    Localisation  
 de mes passagers clandestins


(ci-dessous : online)

web stats



 

Nous ferons de grandes choses
Je t'aime

                                   Terence   

 

Twitter

Images Aléatoires 1

Passagers du RSV BlogCatalog

 

        repérés 

View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile

Powered by BlogCatalog

 

Mes dieux

Edie-5.jpgjuliette-lewis07-th.jpgGary-Oldman-2.jpgLinda-L--.jpgVal--rie-Val--re-copie-2.jpgImage Hosted by ImageShack.us Free Image Hosting at www.ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us     Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.us


    and  Becky    
   

http://girlinshortshorts.blogspot.com 
a postmodern neo-feminist
libertarian cyberpunk gay girl


    

Recommander

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés