Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Who Is Terence ?

  • : Toby Dammit's Trip
  • Toby Dammit's Trip
  • : Regarde-moi. Ne reconnais-tu pas le lieu inviolable de ton intime souffrance, la souffrance mirage, l'abîme avant le shoot et le suprême plaisir. Absorbe avec délice la douleur - au miroir que je te tends tu te reconnaîtras enfin - et t'envahira l'ultime extase que tu fuyais depuis l'enfance. Abandonne-toi.
  • Contact

Profil

  • Terence Carroll
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.

Twitter

Recherche

Bienvenue

 

Moi-moi-rien-que-moi-Terence-Carroll-021-juil-2013-copie-1.jpg

 

Me joindre >>  CONTACT   

  ... sur Facebook :  
=>   Terence_Carroll  

  ... sur Twitter :  

=>    

 

I miss you, but I hav'n't 
          met you yet
               

 

 
 

      @Yes, it's me !@ 
     




Vote for my site : CLIC

 

 


[mmmmmm] 

 

CURRENT MOON



View blog top tags



A genius : la pianiste
HIROMI  UEHARA  :

 

 
"Mon amour, murmura-t-elle, 
nous allons nous appartenir 
dans un pays étrange que tu ne connais point.
Ce pays est celui des fous.
Je viens te dépouiller de tes sens vulgaires 
pour t'en donner d'autres plus subtils, 
plus raffinés.
Tu vas voir avec mes yeux, 
goûter avec mes lèvres.
Dans ce pays, on rêve, 
et cela suffit pour exister."
 
 
(Rachilde, 1885)





Träume (by Françoise Hardy)
"Tropfen auf heisse Steine"

 





Locations of visitors to this page

    Localisation  
 de mes passagers clandestins


(ci-dessous : online)

web stats



 

Nous ferons de grandes choses
Je t'aime

                                   Terence   

 

Twitter

20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 23:02



Dans une autre vie, j'ai oscillé entre le rock gothique (voir mon article récent  => CLIC , avec vidéos de Joy Division, Sisters of Mercy et Bauhaus) et l'elektro. En fait je danse encore aujourd'hui surtout sur de l'elektro, même si le rock de Juliette & the Licks me fait tjrs craquer.

Bien avant Radio FG - musique techno 24 heures sur 24 à partir de 1992 -, et  ma bien-aimée DeLpHine PalATsi  DJ Sextoy de 1994 à sa mort en 2002, il y a eu le coup de foudre total en 1988

Un morceau qui m'a fait me donner corps et âme à la techno (mais j'ai plusieurs âmes) - à partir de là, j'ai écouté que ça, à fond au casque, nuit et jour en extase, seul, en boîte, en baisant... mon souvenir est que j'écoutais ce morceau, puis tous les morceaux elektro de l'époque, en permanence à la folie la pure énergie.

Ce morceau c'était "Rock to the Beat", du grand Kevin Saunderson (également écrivain au talent immense), par One-o-One. "Classé", en cette année 1988, dans la acid house. Ce truc m'hypnotisait. Faut dire que le clip de 1988 c'était du porno noir et blanc des années vingt, et avec ce son, c'était pour moi LA méga révélation.

Aujourd'hui il a un côté kitsch - et déjà 20 ans, ça fait tout drôle -, mais je l'aime tjrs.

(En voici la vidéo soft - évidemment la version X je peux pas la refiler ici.)

A écouter à fond et en boucle, car ça ne se goûte qu'après 3-4 heures d'écoute et de danse  non-stop :

 

 



En voici maintenant un excellent remix - mais où ont été curieusement supprimés les mots "aciiiiiiiiiiiiiiiid" et "ecssstasy"...

 



Puisque j'ai parlé de danse oversexy au début de la techno (1988), j'en profite pour placer un morceau qui est pour moi le summum du hand-bag époque 94-95 pour danser en boîte.

C'est les Twenty Fingers... et ça s'appelle "Don't Want No Short Dick Man !"

J'étais jeune, on me pardonnera... Mais alors, my God !... qu'est-ce que j'ai pu me la jouer - au Rex, à la Loco ou ailleurs -, sur ce morceau !!!!!! 

Bon, j'aime pas les clips qui l'ont illustré, alors je mets cette vidéo-ci (pour la fille, qui me rappelle une ex, de justement cette époque) :

 

 



J'aurais voulu ajouter une vidéo rigolote hyper dansante qui passait bcp durant l'été techno latino (1996), celle de Classed X, le morceau s'appelle "Comment tu veux qu'un mec te baise ?... - A foooooooooond !!!" Mais impossible de la trouver ni sur youtube ni ailleurs.

Je collerai ça ici une autre fois.


Pour finir, un petit saut dans le temps... Je saurai pas pourquoi, depuis le début de cet article, j'ai une chanson qui m'a trotté dans la tête - je vois pas le rapport avec la techno, mais bon, elle est dans ma tête, alors je te
la fais écouter...

 

 

C'est peut-être parce que j'ai bu, ce soir. J'ai plus l'habitude.

J'ai plus l'habitude de penser à quelqu'un. Alors j'ai envie de pleurer.

  

Terence

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Valé 30/08/2007 10:40

Non ne pleure pas...

california 22/08/2007 12:12

la sequence "cry me a river", evidemment me parle + que L world ( mais j'ai regardé, mm si j'adhere pas, je sais que cette serie parle ouvertement de bisexualité ce qui fait son originalité sans compter le talent des actrices...) mais Quand je suis rentrée hier, c'etait plutot " cry me a river", sans avoir pris le moindre alcool, j'etais à peu près dans l'etat de cet acteur qui titube au milieu de son salon...

Passagers du RSV BlogCatalog

 

        repérés 

View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile

Powered by BlogCatalog

 

Mes dieux

Edie-5.jpgjuliette-lewis07-th.jpgGary-Oldman-2.jpgLinda-L--.jpgVal--rie-Val--re-copie-2.jpgImage Hosted by ImageShack.us Free Image Hosting at www.ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us     Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.us


    and  Becky    
   

http://girlinshortshorts.blogspot.com 
a postmodern neo-feminist
libertarian cyberpunk gay girl