Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Who Is Terence ?

  • : Toby Dammit's Trip
  • Toby Dammit's Trip
  • : Regarde-moi. Ne reconnais-tu pas le lieu inviolable de ton intime souffrance, la souffrance mirage, l'abîme avant le shoot et le suprême plaisir. Absorbe avec délice la douleur - au miroir que je te tends tu te reconnaîtras enfin - et t'envahira l'ultime extase que tu fuyais depuis l'enfance. Abandonne-toi.
  • Contact

Profil

  • Terence Carroll
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.

Twitter

Recherche

Bienvenue

 

Moi-moi-rien-que-moi-Terence-Carroll-021-juil-2013-copie-1.jpg

 

Me joindre >>  CONTACT   

  ... sur Facebook :  
=>   Terence_Carroll  

  ... sur Twitter :  

=>    

 

I miss you, but I hav'n't 
          met you yet
               

 

 
 

      @Yes, it's me !@ 
     




Vote for my site : CLIC

 

 


[mmmmmm] 

 

CURRENT MOON



View blog top tags



A genius : la pianiste
HIROMI  UEHARA  :

 

 
"Mon amour, murmura-t-elle, 
nous allons nous appartenir 
dans un pays étrange que tu ne connais point.
Ce pays est celui des fous.
Je viens te dépouiller de tes sens vulgaires 
pour t'en donner d'autres plus subtils, 
plus raffinés.
Tu vas voir avec mes yeux, 
goûter avec mes lèvres.
Dans ce pays, on rêve, 
et cela suffit pour exister."
 
 
(Rachilde, 1885)





Träume (by Françoise Hardy)
"Tropfen auf heisse Steine"

 





Locations of visitors to this page

    Localisation  
 de mes passagers clandestins


(ci-dessous : online)

web stats



 

Nous ferons de grandes choses
Je t'aime

                                   Terence   

 

Twitter

6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 17:52



DJ Sextoy - Delphine Palatsi - aussi généreuse qu'imprévisible, si follement nature et si follement excentrique - 1m55 et une énergie pas croyable, son charisme inouï, la plus grande musicienne que j'aie connue, pur génie et pure tête à claques, baiseuse de première, collectionneuse de fringues comme de tatouages, de filles comme de mecs (surtout de filles...), aux platines génie à l'état pur, dans la vie le génie, le génie, et encore le génie...

Ses sets fabuleux du dimanche midi sur FG - en direct, "total à la masse", comme elle disait - pas encore couchée - 1996-1997 - (je souris je repense à ce 13 avril 97 où elle avait invité sa copine Virginie Despentes, leur admiration mutuelle...).

Delphine... HEROES... et son corps OVNI.

Ce jour-là, petit matin du dimanche 3 février 2002, dans les bras d'une inconnue. Suis HS, total dans les vapes, la fille gémit, je me traîne hors du lit, me dit putain encore une journée à perdre, me demande où je suis, je regarde les seringues, les canettes, les capotes, le matos, les toiles, putain je suis chez moi c'est quoi ce binns.

Je me lève, je clique - je veux du son qui crache, des infrabasses à faire trembler les murs, des nappes métaphysiques, des virevoltes musicales bien chtarbées,  - et vlan ! sonnerie du portable. M'en fous. Et ça resonne. Je réponds pas. La conne qui m'appelle sait pas qu'il faut JAMAIS m'appeler avant 6 heures du soir. Surtout un dimanche, putain.

Une heure plus tard je finis par répondre... Putain t'es qui et tu veux quoi, bordel ?

- Delphine est morte.

La nana au bout du fil.  C'est quoi ce binns, MERDE !!! Mes cachetons, j'ai 40 milliards de cachetons dans cette piaule de merde, pas un à portée de la main. Au bout du fil ça pleure, ça n'arrête pas, ça parle de mort, ça explose en sanglots. Quel dimanche de merde.

- Calme-toi, mon bébé, ki ké mort ? 
- Delphine....... Delphine est...

Ma vie ne fait que se répéter, tjrs la même histoire, oh j'en ai marre marre marre. Une fois de plus cette putain de vie si belle, que je porte comme Atlas porte le monde, ma vie s'effondre.

Delphine Palatsi est morte.

Bon, dsl, je continue l'article plus tard - peur que le truc me revienne en pleine figure. Je l'aime. Pffffffffff. Bon, j'dois prendre un truc, là.

Je continue plus tard.

DJ Sextoy. Depuis l'ouverture de ce blog je veux parler de ma bien-aimée improbable. Cette fille de génie qui a fait les nuits techno les plus psychedéliques de Paris. Au Rex c'était Laurent Garnier. Au Pulp, au Dépôt et partout ailleurs dans le monde que je connais, c'était DJ Sextoy. Delphine. "Delfine", on écrivait.

Bon, on est lundi c'est ça ? Suis overbooké de coups de fil à recevoir, donner, soirées à préparer, j'ai super soif, j'écrirai ce truc plus tard, bon je le publie c'est le début, pour pas me défiler et vraiment l'écrire cet article, sinon je vais encore me dire à quoi bon, puisque ma petite Sextoy (1m55 ! - ça me fait sourire...) est morte.

A quoi bon ?

Mais bon. C'est un journal intime, ici, non ? Delphine Palatsi fait partie de ma vie, aujourd'hui 5 ans et demi après sa mort brutale elle est ma vie - avec Claudie, avec Thy' tchen, et... Et merde ! Pourquoi je fais tjrs un tableau de chasse des filles que j'ai aimées ? Compagnes et muses, vivantes ou mortes qu'importe, le sang s'est mêlé ! Et j'y crois pas, à la mort.

Ce soir  je poursuivrai cet article - les réactions des musicos après sa mort, celles des copines aussi - dont Axelle Le Dauphin et Ann Scott + sa vie + son enterrement (drôle de teuf au Père-Lachaise) + sa dernière "interview" lol, une rareté tellement rare qu'elle n'existe que sur la bande que j'ai retrouvée cette nuit, une discussion tranquille, enregistrée qqs semaines avant sa mort. 

D'une voix enjouée - elle parlait de ses projets... 



Terence Carroll

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Terence Carroll - dans Elektro & Techno Music
commenter cet article

commentaires

yana 07/06/2008 14:49

je ne sais pas qui tu es, tu ne sauras surement pas qui je suis. Il y a quelques année j'ai connu par son souvenir le mythe qu'été sextoy, au file de mes contact je me passionna pr elle, telement de gens autour de moi lon connu, dotre on juste été des passionné aussi, dotre des proches, telement de facon diférente ds parlé, et puis ya sa musik.. oui sa musik, son album trouvé par bonheure au fond dun discaire rue keller, ya un an ou deu je sais plus, un mix dune heure au pulp, ya eu ossi ann scott, enfin tan de choz de trace delle que j'aime découvrir, j'aurais aimé avoir kelke année de plus pr avoir vaicu son épok (ok javou jai ke 20a lol) , peti a peti ce ke japren sur el me touche, la je fesai une recherche retomban sur un flyer de la soiré spécial du pulp de ya un an. et je li ton text.. touchant vraiment touchan

M 05/10/2007 15:38

bonne anniversaire Delphine
merci Terence pour ton article

Passagers du RSV BlogCatalog

 

        repérés 

View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile

Powered by BlogCatalog

 

Mes dieux

Edie-5.jpgjuliette-lewis07-th.jpgGary-Oldman-2.jpgLinda-L--.jpgVal--rie-Val--re-copie-2.jpgImage Hosted by ImageShack.us Free Image Hosting at www.ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us     Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.us


    and  Becky    
   

http://girlinshortshorts.blogspot.com 
a postmodern neo-feminist
libertarian cyberpunk gay girl