Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Who Is Terence ?

  • : Toby Dammit's Trip
  • Toby Dammit's Trip
  • : Regarde-moi. Ne reconnais-tu pas le lieu inviolable de ton intime souffrance, la souffrance mirage, l'abîme avant le shoot et le suprême plaisir. Absorbe avec délice la douleur - au miroir que je te tends tu te reconnaîtras enfin - et t'envahira l'ultime extase que tu fuyais depuis l'enfance. Abandonne-toi.
  • Contact

Profil

  • Terence Carroll
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.
  • Ecrivain gigolo métaphysique à personnalité multiple, je me toque de l'excellente sorcellerie qui fait débusquer Dieu sous les jupes des filles. Night sky I'm sex and blood, no limit forever and ever. C'est sans espoir. Pourvou qué ça doure.

Twitter

Recherche

Bienvenue

 

Moi-moi-rien-que-moi-Terence-Carroll-021-juil-2013-copie-1.jpg

 

Me joindre >>  CONTACT   

  ... sur Facebook :  
=>   Terence_Carroll  

  ... sur Twitter :  

=>    

 

I miss you, but I hav'n't 
          met you yet
               

 

 
 

      @Yes, it's me !@ 
     




Vote for my site : CLIC

 

 


[mmmmmm] 

 

CURRENT MOON



View blog top tags



A genius : la pianiste
HIROMI  UEHARA  :

 

 
"Mon amour, murmura-t-elle, 
nous allons nous appartenir 
dans un pays étrange que tu ne connais point.
Ce pays est celui des fous.
Je viens te dépouiller de tes sens vulgaires 
pour t'en donner d'autres plus subtils, 
plus raffinés.
Tu vas voir avec mes yeux, 
goûter avec mes lèvres.
Dans ce pays, on rêve, 
et cela suffit pour exister."
 
 
(Rachilde, 1885)





Träume (by Françoise Hardy)
"Tropfen auf heisse Steine"

 





Locations of visitors to this page

    Localisation  
 de mes passagers clandestins


(ci-dessous : online)

web stats



 

Nous ferons de grandes choses
Je t'aime

                                   Terence   

 

Twitter

20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 23:44



Bien. Après tant de boulot acharné, place au jeu. "Du pain, des jeux, du feu...", s'était écrié Néron, avant de craquer une allumette fictive - d'autant plus efficace cela va sans dire. 

Alors voili (voilou y disent) j'me lance totale impro en live et on line pour vos vair yeux, ma belle, à vous écrire des vers.

Des vers de mirliton - car chuis très fort en impro (1er prix au cours Alison cf. JAY Mc INERNEY, bande d'ignares !...) mais le truc là j'le sens pas du tout - c'est d'ailleurs pour ça j'vais l'faire - "le 8e jour on s'permet tout" - écrivais-je dans un poème chtarbé de la catégorie "Camisole, siouplaît". Un truc que j'aime bien... mais là c'était facile j'avais pris qqs notes avant de le taper pour publication. 

Relisez-le, ça le fait...

Bon. Il est minuit. Je me lance.

STOP. "Coupez !!!"

A l'instant je lis un com de Handy qui se fiche en mon coeur - bon, ça va, chuis maso... mais pas elle - alors les cartes font flic flac dans mon cerveau malade - ce qui change complètement la donne.

Allez, on recommence ! Tout le monde est prêt ?... 3, 2, 1, moteur !



Décors, Werner Herzog - et (terrific) musique de fond, Penderecki :





J'ai écrit dans le titre le mot "funèbres" - mais c'est mon goût du noir - des variations TONIQUES autour du noir...
 
(> Module "Présentation")

Et donc, voilà que juste alors que j'allais démarrer mon texte au quart de tour dans la joie totale du défi imposé vaincre ou mourir & Fight Club style, je lis le com de Handy.

Aaaarghhh !!!

Handy écrit (de mémoire - à vérifier) : "Je ne m'aime pas - Et j'ai depuis bien longtemps renoncé - m'offrir en amour, non - Etre aimée - qui oserait m'aimer ? - je n'en suis pas digne."

Com sous article du 15, "Tags du Net, les 101 questions - OK à mon tour".

Handy ne s'aime pas ? Que cache une merveille - si elle ne s'aime pas ? QUI, alors, peut se permettre de s'aimer - là, devant moi, qqn ose ? - que je le cartonne et lui saccage la façade.

J'entends tjrs le mot "aimable" au sens étymologique, "digne d'être aimé". Si l'on est aimable, on s'aime, ça tombe sous le sens. Et si on s'aime, je l'écris dans l'article où a commé Handy, on devient "aimable".

-  Expie, ma fille, expie. Expie, Handy, les fautes que tu as commées avec Terence le Tentateur, Terence le Transgresseur. As-tu-tout-dit, Handy ? 

Le fourbe a dû t'entraîner à ton insue nue dans les pires débauches - tant de nos brebis ont quitté la voie du Seigneur après qu'il les eût souillées de son membre vernaculaire - et savez-vous, ma douce Handy, le véritable nom de Terence ?

Sois forte, ma fille, l'être avec lequel tu as commé ("commé" = commis LE crime  * j'en dirai pas plus... SINON ??? Ach so !... sinon, mon enfant, mode adulte - et c'est rien de l'dire * calmos)... Le real nickname de Terence c'est... "l'Axe du Mal".

Oooooooh... l'autre ! And the reason why is ?...

L'Axe du Mal, les sages prédicateurs américains savent nous le rappeler dans leurs slogans, c'est ce que vous avez tous * et toutes, surtout * entre les cuisses. Comprenez-vous ? Terence Carroll c'est... 

Autrement dit - URBAIN GRANDIER !!!!!!

As-tu maintenant compris, ma fille ? Oui tu as compris - je vois les larmes soudain en fontaine couler le long de tes joues. Expie, ma fille.

Expie, salope !  *

Gniark tu vas voir ce qu'il en coûte de commer avec Terence Carroll  *

Caligula - le frère jumeau de Terence, pour les nouvelles arrivées dans la secte de Toby Dammit -, mais qu'il n'est pas - je crois - nécessaire - de présenter... -, Caligula savait ce qu'il disait * prenez vos missels, chap. XII versets 1-4 *, écoutez :

"Son blog est une secte - la pire qui soit, allez, une tite gorgée d'eau bénite, hips ! titrée à 90° l'eau bénite les filles, ça cicatrise plus vite - car oui Terence !!! 

TERENCE CARROLL, alias RASPOUTINE, is n't it ?...

Oui ma belle, Terence Carroll, corrupteur de toutes les innocences, qui fâne toutes les roses * pourquoi vous rougissez ? voyons ! "une rose est une rose est une rose", pas ce que vous a ignominieu... hmmm... il est malin - inoculé *, disais-je, l'Ange des Ténèbres..."

Terence est le corrupteur de toutes les innocences, il fâne les roses et flétrit les âmes, les elfes et les anges - débauché insatiable.

Terence ["Oui ? qui est à l'appareil ?"] ??? Vous le verrez sourire à votre génitale virginité, la flétrir d'un baiser impudique, pour vous crier ensuite : "Allons, courtisane, va-t-en, ou amuse-moi ! il me faut des coeurs purs pour ranimer mes sentiments éteints." 

Es-tu prête avec moi aux plus infâmes outrages contre la décence ? je veux ta passion offerte, overtrashy, et les plus effrayantes bacchanales de crimes ! - je l'écrirai ensuite par ma plume âcre et vénéneuse.

La vertu se languit dans les prisons et les asiles. Je vous offre, moi, la liberté !

-  Au nom de César Imperator !...

Aussitôt ses oreilles furent heurtées d'une clameur hachée, métallique. ll n'était plus dans son blog. Machinalement il mit la main à ses yeux. Le soleil. Levant leurs lances et leurs enseignes, les soldats des cohortes rugissaient :

-  Vive César !

Ponce Pilate leva la tête et la tourna vers ce soleil étrange. Il était épuisé. Tous ces connards. Qu'on en finisse. Il hurla :

-  Barrabas sera relâché... et... Jésus... exécuté !!!

Il avait oublié son texte, son blog, et tutti quanti. La foule avait pas tout compris, mais cette énergie délirante lui rappelait Sarkozy, c'était si doux de se sentir dominé, déresponsabilisé. Soulagée, elle répondit d'une rumeur sourde et prolongée. Et il y eut un silence, et il y eut des rires. 

Soudain, applaudissements déchaînés.

-  Vive Césaaaaaar !

Voyant ceci, Pilate, d'un geste ample, jeta en arrière son manteau pourpre, fit un geste las, et désigna Jésus. Jésus désigna Pilate.

Jésus lui dit :

-  T'as été très bon, sur ce coup-là.
-  Toi aussi, mon fils.

Ils se serrèrent la main. Il était environ dix heures du matin.

 

DieTeufelVonLoudin-copie-2.jpg



Générique de fin...
Fond sonore, sifflements et explosions des bombes allemandes sur Londres, le bruit devient monstrueux, apocalyptique tandis que se déroule à toute vitesse le générique. Soudain le silence, puis une voix douce :

Per quod pactum ingressus es in corpus hujus puellae ?

Sous-titre : 
"Par quel pacte es-tu entré dans le corps de cette jeune fille ?


      Librement inspiré du sublime 2ème chapitre
du "Maître et Marguerite" de mon ami Boulgakov

Terence Carroll

Partager cet article

Repost 0

commentaires

california 22/07/2007 13:51

corrupteur?...ça me rappelle un film avec marlon brando...Es-tu marlon ? tu l'as oublié celui là parmi tes multiples identités, dis donc ! bon...es tu un corrupteur ? j'en connais un qui l'est et prétend n'être rien...peut être est ce moins facile de jouer les corrupteurs dans le monde réel que dans le virtuel, ce qui expliquerait bien des choses...impossible de me souvenir du titre de ce film où il y avait en exergue : " tout pourrait être n'importe quoi d'autre et tout cela aurait autant de sens" c'etait une seance du ciné club sur l'A2 quand ça passait encore à 23h le vendredi...

vita 22/07/2007 12:09

Nosferatu,es-tu là ?Tapi dans l'ombre,crachants tes délires
Rictus aux lèvres et yeux de sang?
Envies crevées,mots éclatés
Es irrt der Mensch.....Amen VITA

Over-sensuelle 22/07/2007 09:54

Un petit mot pour te dire merci... je vais tout relire afin de mieux comprendre...

Ta main dans mes cheveux m'arrachera un aveu...
La suite demain... si Dieu le veut?

Terence Carroll 05/08/2014 15:12



Aujourd'hui je suis prêt à effleurer tes cheveux de ma main. Y aurait-il une suite ? Par le texte mais aussi par l'étreinte. Dis-moi les enfants d'une nuit très morale - issus de nos mains se
cherchant afin d'accomplir le destin d'amants étrangers jusqu'à l'instant d'éternité où tout est transgression, tes cuisses ouvertes nous offrant le glissement progressif du plaisir - et cet aveu
sous ma main curieuse et baladine en ton calice intime - une nuit d'abandon et d'amour... que Dieu le veuille ou non. 



tiphaine 21/07/2007 09:44

oh ç fait de l'effet dés le matin ton blog !

Passagers du RSV BlogCatalog

 

        repérés 

View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile View My Profile

Powered by BlogCatalog

 

Mes dieux

Edie-5.jpgjuliette-lewis07-th.jpgGary-Oldman-2.jpgLinda-L--.jpgVal--rie-Val--re-copie-2.jpgImage Hosted by ImageShack.us Free Image Hosting at www.ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us     Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.us


    and  Becky    
   

http://girlinshortshorts.blogspot.com 
a postmodern neo-feminist
libertarian cyberpunk gay girl